TOP
SHOW



 

Partagez|

Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ? Mer 25 Avr - 20:17


         

Venia Malefoy


           
feat jennifer lawrence.

         

Informations générales


 
▲Prénoms: Venia Legilimens ▲Nom: Malefoy ▲Age : 17 ans ▲Date et lieu de naissance : 30 juin ▲Groupe : Serpentard▲Patronus: une brume informe et faiblarde ▲Epouvantard: Des papillons ▲Particularités : Elle est un peu (beaucoup ?) folle. Trouble de la concentration, dysphasie, perte de repère rapide,... elle a parfois énormément de mal à se focaliser sur l'instant présent et perd facilement le fil de ses pensées et de ses actions.
Poste Vacant Scénario Inventé
   
                                       


                   

Un peu plus sur ton personnage.

                 
Son caractère; Venia est une jeune femme très posée, qui s'emporte peu, mais lorsqu'elle le fait, c'est toujours à fond. Intelligente et observatrice, la jeune femme n'est pas pour autant l'élève la plus studieuse de sa promotion, ni la meilleure dans quelque matière que ce soit. Certains professeurs la décrivent même comme passive, attendant que le temps passe, faisant le minimum nécessaire ou le minimum qu'elle a envie de se donner la peine d'atteindre. Comme-ci tout ça ne l'intéressait pas. Le choixpeau magique - le pauvre - a d'ailleurs eu bien du mal à lui trouver la bonne Maison, tant la jolie blondinette ne semblait correspondre à aucune d'entre elle. Elle n'est pas une trouillarde, mais ne fait pas preuve d'une bravoure exemplaire. Elle n'est ni malicieuse, ni ambitieuse. Et bien que très intelligente, elle n'est pas non plus la preuve même de l'excellence. Mais elle désirait si ardemment sa place qu'il finit par la lui accorder, alors même que tout en elle diffère de celle-ci. Douce, rêveuse et pleine d'honnêteté, elle a pourtant toujours eu tendance à rester passive, surtout en public, devant ce qu'elle pouvait considérer comme de l'injustice. Elle ignore qu'elle force l'a poussé à intervenir le jourr où tout à basculer pour elle, mais elle ne regrette pas d'avoir porté secours à cette née-moldu qui aurait sans doute périt des mains des mangemorts si elle ne lui avait pas permis de s'échapper.

Depuis ce soir-là, Venia a perdu une grande partie de sa santé mentale. Si l'enfant qu'elle était auparavant est toujours présente, des séquelles neurologiques irréversibles l'affectent et modifient son comportement. Souffrant de troubles de l'attention, perdant souvent le fil du temps et de ses pensées, elle souffre également de dysphasie, c'est-à-dire d'un trouble du langage qui - lorsqu'il se manifeste - peu atteindre divers degrés de sévérités, allant de la simple incohérence jusqu'au blocage total. Elle souffre aussi parfois de quelques hallucinations auditives et visuelles qui lui font perdre le sens des réalités. Pendant ses moments, elle peut rapidement entrer en crise à cause du cercle vicieux que représentent ses troubles. Plus elle se perd, plus elle s'énerve et plus elle s'énerve, plus elle se perd. Cela peut donc rapidement virer à la crise de nerf, qui peut se présenter soit par des flots de larmes, soit par des crises hystériques où elle peut tout casser. Heureusement, ses professeurs ont été informés en début d'année de son « accident », des séquelles qu'elle a subi et ils ont été renseignés sur les différents comportements à adopter lors de la survenue d'une crise qu'elle ne saurait gérer elle-même. Et jusqu'à présent, les rares crises qu'elle a pu avoir ont rapidement été maîtrisées. Mais à ce petit jeu, la belle a perdu beaucoup d'amis et certaines de ses plus proches confidentes sont devenues les premières à la rayer dans les couloirs, à lui donner des sobriquets hérités de ses troubles...


Son physique; Cette magnifique blondinette vous dira en toute honnêteté qu'elle s'en fiche un peu de savoir à quoi elle ressemble. Et c'est la pure vérité (contrairement à la folle qui bave derrière son écran et rêve d'avoir un jour un physique comparable XD). Déjà avant d'avoir d'« autres soucis », Venia n'accordait pas une importance capitale à son look. Pourtant, cette jolie blonde aux yeux gris a toutes les caractéristiques physiques d'une Malefoy - de quoi faire plaisir à son père - et pourrait facilement devenir une icône de mode.

Seulement, contrairement à eux, elle ne fait pas attention à toujours se vêtir de couleurs sombres ou à contrario de vêtements de grandes marques. Même si elle aime le noir pour son côté classe et les vêtements chics pour leur côté confortable et élaboré, ça n'est pas ce qui prédomine dans sa garde-robe, qui compte toutes sortes de vêtements et toutes sortes de couleurs. Des jeans, des robes légères, des T-shirt, des hauts plus recherchés, des converses, des sandales, des talons, des bijoux de valeurs, des breloques,... Elle fonctionne toujours au coup de cœur lorsqu'elle achète des vêtements et comme elle aime avoir plusieurs styles, sa collection de vêtements aborde bien des styles, tant qu'elle se sent à l'aise dans ce qu'elle porte. De toute manière, la majorité du temps, elle porte une jupe plissée et un gilet gris, par-dessus une chemise blanche à manche courte ou longue suivant la saison, une robe de sorcier noire par-dessus et une cravate, ainsi qu'une échappe aux couleurs de sa Maison.


La découverte de son avenir de sorcier; Pour Venia, être une sorcière n'a rien de vraiment extraordinaire. C'est ce qu'elle a toujours vécu. Héritière d'une longue famille de sang-pur, la jeune femme n'a toujours fréquenté que des sorciers depuis toute petite, on lui parle du jour où elle entrera à Poudlard. Alors, quand elle reçue sa lettre lui annonçant son entrée à l'école de magie, la seule chose que sa mère trouva à dire en lui tendant l'enveloppe fut : « On t'envoie enfin ta lettre d'admission ». Il faut dire qu'Eresia Malefoy attendait cette lettre pour sa cadette depuis plusieurs semaines à ce moment-là. A croire que sa mère était plus impatiente qu'elle lorsqu'il s'agissait de voir Venia étudier dans la prestigieuse école de magie anglaise. Personne dans sa famille n'a jamais douté qu'elle deviendrait une sorcière et ce pour plusieurs raisons.

Dans un premier temps, parce qu'elle avait du sang magique dans ses veines. Ses parents étaient des sorciers de sang-purs, comme tous ses ancêtres. Alors qu'elle soit une simple cracmol... C'était hors de question. Pas impossible. Juste hors de question.

Dans un second temps, la gamine avait, depuis très tôt, tendance à utiliser ses pouvoirs magiques de manière inconsciente. Ramener son doudou à elle lorsqu'elle était bébé et qu'on ne répondait pas à ses pleurs, faire faner une fleur quand elle faisait son petit caprice,... De la magie de bébé en somme, mais de la magie tout de même.


Sa baguette; Sa baguette, ça n'est, comme pour toutes les baguettes ou presque, pas la sorcière qui a choisi l'objet, mais l'objet qui a choisi la sorcière. C'était chez Olivander, comme pour beaucoup (tous ?) les sorciers de Londres et des environ. En tout et pour tout, elle essaya deux baguettes ce jour-là. La première en bois de houx, mesurant 27,5cm et contenant une plume de Phoenix ne lui convint pas. Elle l'a reconnu un peu plus tard entre les mains d'un autre sorcier, mais n'en dit pas mot. La seconde qu'elle essaya fut la bonne. Elle sentit immédiatement ses vibrations, sa magie délicate et protectrice. Et surtout, elle sut qu'elle deviendrait son objet préféré pour les années à venir, jusqu'à ce qu'elle soit capable de maîtriser sa magie sans baguette et même au-delà. C'était une magnifique - du moins magnifique aux yeux de la sorcière - branche de hêtre de 26 cm, contenant un unique crin de licorne. Cette branche, enfin cette baguette, est plutôt fine et souple, très droite et sans aucun défaut apparent ou bifurcation de sous branche. A croire qu'elle a poussé ainsi, sans jamais se séparer en deux autres branches. D'un maniement très souple, elle nécessite une bonne laxité du poignet, mais n'est absolument pas récalcitrante outre mesure, la rendant très sûre dans son utilisation. Elle est donc idéale pour l'enchaînement rapide de sorts que nécessite le combat.


Animagus;
Déclaré Non déclaré Non
   

Sang-Pur Sang-Mêlé Né(e)-Moldu(e)
Héritière Malefoy, Venia est une Sang-Pur, ce qui signifie que tous les membres de sa famille sont des sorciers depuis des générations et des générations. Son père, Marcus Malefoy a épousé sa mère Eresia, il y a des années et tous deux étaient déjà des Sang-Pur. Et de la même manière, la jeune Venia est parente avec plusieurs des Sang-Pur que l'on peut croiser de nos jours. Ainsi, par exemple et pour ne citer qu'eux, Lucius et Narcissa Malefoy sont ses oncles et tantes, ce qui fait de Drago Malefoy, son cousin direct. Du côté de sa mère, née Parkinson, elle a fait de Pansy Parkinson sa cousine directe, les parents de cette dernière étant aussi un oncle et une tante. Et ce ne sont que des exemple dans un long enchevêtrement de familles sorcières.
                       
                 


                   

Quel moldu es-tu ?

               
         

             


 

▲Prénom/pseudo: Lilith
▲Age : Je voudrais un 2, je voudrais un 1 !
▲Fréquence de connexion : 0/7 XD
▲Comment as-tu connu le forum ? J'ai soniqué pour réussir !
▲Double compte : Nop, not again :p
▲Une chose à ajouter ? J'aime les gens qui trainent par ici
▲Code du règlement :
 


Dernière édition par Venia Malefoy le Dim 29 Avr - 17:55, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ? Mer 25 Avr - 20:17


Son histoire


« Bienvenue chez les Malefoy, Venia Legilimens... »

Venia Legilimens Malefoy, ensuite appelée plus simplement Venia, vint au monde le 30 juin 1979, dans la famille Malefoy, prestigieuse pour la grande importance qu'elle accorde à son Sang-Pur et à ses traditions ancestrales. Oui, vous ne rêvez pas, Venia porte en second prénom le nom d'un sortilège, mais passons sur cette étrangeté somme toute normale dans cette famille de cinq enfants. Venia vint donc au monde dans une des familles les plus conservatrices de l'Angleterre, faisant la fierté de ses parents par la blondeur de ses cheveux et la grisaille de ses yeux, tout à fait commune aux Malefoy. Cousine directe de Drago Malefoy par son père, la jeune fille grandit exactement de la même manière que son cousin, cadet d'une année. C'est-à-dire sous l'enseignement d'un père qui considérait le Seigneur des Ténèbres comme son défunt maître, prônait la supériorité des Sang-Pur et avait à cœur de voir ses enfants ambitionner les hautes sphères du pays dès son entrée à la Maison Serpentard de l'école de Magie Poudlard. Malheureusement pour Marcus Malefoy, son père, Venia ne s'enquit jamais de ses aspirations. Trop occupée qu'elle était à regarder le temps défiler.

Si elle n'a jamais contredit les dires de sa famille, elle n'a jamais participé activement comme son cousin. Les mots se sont imprimés dans son esprit, au point qu'elle pouvait les réciter comme une poésie, mais elle n'y a jamais adhéré, n'a jamais tenté de les reproduire et d'insulter qui que ce soit... ou d'intervenir quand d'autres le faisait. En fait, elle s'en fichait. Elle voulait vivre sa vie, sans se soucier du sang de ses partenaires de jeux, sans se soucier de ceux qui n'avaient pas d'importance pour elle. Pourtant, tous ses amis ou presque, lorsqu'elle était encore enfant, étaient de sang-pur. Tous en tout cas étaient soigneusement choisis et présentés par ses parents. Ils n'auraient jamais supporter qu'elle leur amène une amie qu'ils n'auraient pas choisi et aurait donc potentiellement des avis divergeant sur l'importance du sang de sorcier. Rapidement, la jeune fille s'est donc contentée de n'en garder qu'un ou deux et a préféré la compagnie de sa fratrie à laquelle elle ne pouvait couper, à celle d'amis soigneusement choisis pour leurs qualités sanguines.

Très tôt, la jeune sorcière développa ses pouvoirs magiques, soulageant ses parents d'une grande crainte qu'ils prétendaient, en public, ne pas avoir. Une cracmol aurait été très mal vu dans la famille, d'autant que son physique - ses grands yeux gris et ses cheveux d'un blond intense - ne pouvait laisser de doute sur son ascendance. Il aurait été difficile de la renier. Donc quand elle fit venir son ours en peluche à elle un jour qu'elle n'avait que six mois, sa mère sauta littéralement de joie et elle encouragea toutes les petites formes de magie que son enfant employa jusqu'à son entrée à Poudlard.

« SERPENTARD ! Ça c'est ma petite fille ! »

Une semaine et demie après son onzième anniversaire, la jeune fille reçue un hibou lui annonçant son inscription à l'école Poudlard pour l'année à venir. Eresia Malefoy fut la première à mettre la main sur la précieuse enveloppe et la donna à sa fille avec un : « On t'envoie enfin ta lettre d'admission » traduisant à merveille l'agacement de la mère qui attendait cette lettre depuis l'anniversaire de sa fille. A ce moment-là, Venia fut incapable de dire si sa mère était heureuse de la voir partir à l'école pour étudier la magie et devenir une grande sorcière ou si elle était simplement heureuse de se savoir bientôt débarrassé de la fille qui devenait peu à peu une source d'encombrement plus que de fierté.

En effet, du haut de ses onze ans, la jeune blondinette n'avait toujours pas pris pour acquis les préceptes de la famille. Elle les connaissait et les répétait, bien sûr, mais on sentait qu'elle n'y croyait pas et une Malefoy ne prônant pas sa supériorité de sang... Ça n'était pas bon pour l'image de marque de la famille. Venia n'avait jamais désobéi aux ordres, pourtant. Elle avait les amis qu'on lui voulait, ne parlait pas aux gens qu'on appelait « impropre » et se destinait à la carrière que ses parents lui avaient voulu, mais le cœur n'y était pas et l'ambition totalement absente. L'un de ses aînés se moqua même d'elle à la veille du départ, s'exclamant qu'il serait amusant de voir qu'elle ne serait jamais envoyée à Serpentard, qu'elle n'en avait aucunes des qualités. Sa mère s'insurgea bien sûr. Vociférant contre son idiot de fils pour oser prononcer des insanités pareilles.

Venia, elle, en rit. Son frère ainé était la personne dont elle était le plus proche. Un véritable ami, un protecteur. Elle l'adorait, était entièrement dévouée à lui et buvait toutes ses paroles. Et ils se connaissaient tous les deux. Se connaissaient parfaitement. Elle comprit à la seconde où il dit ses mots qu'il n'en pensait rien et qu'outre-mesure, il s'en fichait. Cette adoration avait la chance d'être réciproque et celui-ci se moquait bien de la maison où sa sœur prendrait quartier pour les sept années à venir, tant qu'elle y trouvait sa place. Une fois, il se prit même à espérer qu'elle n'entre pas à Serpentard, pour échapper au fardeau familial. C'était sans compter la volonté de la jeune blondinette de rester proche de son frère. Trop inquiète à l'idée de le perdre, celle-ci pria pendant toute la cérémonie de répartition qu'on l'envoie à Serpentard, là où son frère étudiait. Très persuasive dans son esprit, la jeune fille eu la joie d'entendre le Choixpeau au-dessus de sa tête crier un long "SERPENTARD" qui l'envoya tout droit dans la maison que toute sa famille rêvait de la voir intégrer. Dès le lendemain, à la réception du courrier, elle reçue lettres et cadeaux en tout genre. Elle remonta instantanément dans l'estime de ses parents qui se dirent que leur enfant n'était pas une cause si perdue que ça. Les années qui suivirent devinrent même assez simple à vivre à la maison, comme-ci elle était passée du statut de pariât à celui de petite préférée.

« Élève brillante. Gagnerait à s'intéresser au cours... »

Toutes les bonnes choses ont une fin cependant et lorsqu'elle entra en quatrième année, son frère avait quitté Poudlard. Elle continua sa vie sans trop de soucis cependant, les autres ayant appris à composer avec elle. Certains l'appréciaient, d'autres l'ignoraient simplement. Et le temps passa, monotone et sans superbe. Pour ses camarades, la jeune sorcière était une personne énigmatique, toujours dans la lune, douée au duel malgré tout, mais peu intéressée par les activités scolaires ou extra-scolaires. Elle allait parfois aux matchs de Quidditch, d'autres fois non, sans toujours donner d'explication claire sur ce qui la poussait à y aller certaines fois et pas d'autres. En cours, elle écoutait toujours d'une oreille, mais rêvassait souvent de l'autre. Ses professeurs la décrivaient comme très douée, mais si peu impliquée que cela pourrait finir par lui coûter des résultats.

Sa cinquième année se profila comme toutes les autres. Longue, passive et sans grand intérêt... Sauf qu'il fallait compter sur les BUSE, bien évidemment. Examen final dont la jeune sorcière se sortit avec brio malgré l'inquiétude de ses professeurs face à sa passivité. Elle obtint huit BUSE sur neuf avec des notes vraiment bonnes (O en Potions et Sortilèges, E en Défense contre les forces du mal, Métamorphose et Études des Runes, A en Botanique, Histoire de la magie et Soins aux créatures magiques contre un P en Astronomie).

A la fin de sa sixième année, Venia rentra chez elle, comme tous ses camarades. Elle n'était pas heureuse de rentrer pourtant. Depuis déjà deux ans, elle ne rentrait plus à la maison que pour les grandes vacances, préférant rester à Poudlard pour toutes celles où elle pouvait y rester. Son frère avait fini par quitter le domicile familial pour s'installer seul et loin de Londres, alors la gamine ne rentrait que par obligation - ou quand son frère venait passer quelques semaines chez leurs parents pour la voir, elle -. Ses relations avec ses parents s'étaient grandement améliorées depuis qu'elle avait intégré Serpentard, c'était vrai, mais ça n'était pas pour autant qu'elle se sentait à l'aise chez elle, où ses parents mettaient parfois au point des "vengeances" contre des né-moldus ou autres ennemis.

« Espèce d'idiote ! Elle s'est échappée à cause de toi ! »

Cet été là donc, Venia rentra avec aussi peu de convictions que d'ordinaire. A peine arrivée, elle fut invitée à monter dans sa chambre pour défaire ses bagages et à ne redrescendre que lorsqu'on l'appellerait pour dîner. Elle obéit. Trois jours passèrent ainsi, où sa mère l'invita à sortir de la maison le plus longtemps possible, tant que le soleil brillait dans le ciel et où elle resta enfermée dans sa chambre lorsqu'elle ne sortait pas. Au troisième jour, alors qu'elle revenait d'une ballade, elle entendit des bruits dans la cave. Pour la première fois, elle désobéi et laissa la curiosité prendre le pas sur son indifférence habituelle. Lentement, elle descendit les marches la menant dans la pièce humide et eut la surprise de découvrir une jeune fille, à peine plus âgé qu'elle, qui avait visiblement subi des sévices qu'elle préféra ignorer pour pouvoir continuer de dormir la nuit. Avant même de réaliser ce qu'elle faisait, Venia détacha la jeune sorcière et l'aida à sortir de la maison et à rejoindre les bois. Une fois la sorcière réveillée, consciente que Venia ne se jouait pas d'elle pour la torturer un peu plus, elle put partir seule et trouver refuge dans le village voisin de la demeure des Malefoy.

En rentrant chez elle, l'air de rien, Venia retrouva ses parents, son père furibond en découvrant la cave vide. Avant même qu'elle n'ait pu prononcer le moindre mot, il lui lança un sort qui la contraignit à avouer qu'elle avait aidé la sorcière. Toujours plus rageur, son père lui lança le sortilège Doloris. Sa mère tenta bien, dans un sursaut maternel inconsidéré, de faire stopper la chose, mais elle se prit une gifle monumentale qui la firent reculer, sonnée. Après cela, elle ne tenta plus d'intervenir et Venia se tordit de douleur dans le petit salon de la maison en hurlant à plein poumon. Jamais personne ne vint la sauver, elle. La jolie blondinette ne sut jamais pourquoi et comment son père s'arrêta. Elle avait depuis longtemps perdu conscience du temps et de son environnement. Tout n'avait été que douleur pendant un temps qu'elle n'aurait su dire avant que le vide ne se fasse.

Quand elle se réveilla, Venia était dans un lit d'hôpital à St Mangouste. Elle demanda ce qu'il s'était passé et un médicomage lui expliqua qu'il y avait eu un accident. Qu'elle s'était faite fortement électrocuter lors de la tempête qui avait eu lieu deux jours plus tôt et qu'elle se faisait soigner ici depuis. Mais d'aussi loin qu'elle se souvienne, il n'y avait eu aucune tempête. Ça avait dû avoir lieu pendant son temps où elle avait été absente. On lui expliqua qu'on avait fait son maximum pour la soigner, mais que malheureusement, les potions et les sortilèges avaient eu leurs limites. Et elle sentit à leur manière de dire ça, qu'ils savaient que les causes de son état n'était pas aussi naturelles et simples qu'une électrocution, même à haut voltage.

« Son guérisseur dit qu'il serait bénéfique qu'elle poursuive ses études... »

Elle, elle se souvenait. Le sort Doloris, la rage de son père, son absence pendant toute sa convalescence... Et les medicomages n'étaient pas dupes. Sauf qu'il valait mieux ne pas contrarier un Malefoy, ne pas l'accuser sans preuves irréfutables. Son père avait toujours disposé de cette sorte d'immunité qu'avaient les gens de son rang, de sa famille. Avoir de très bons amis haut placé dans toutes les hautes sphères de la société magique avait ses avantages. Tous s'appliquèrent les semaines suivantes à établir la liste des dommages de la jeune fille et de les soigner du mieux possible, en passant sous silence leurs interrogations sur l'accident. Ils finirent même par vraiment se convaincre que c'était un accident et que rien de magique n'avait causé ses séquelles. Puis Venia pu enfin sortir de St Mangouste, bien qu'elle devait y retourner plusieurs fois par jour pour ses soins et ses évaluations. Sa mère s'inquiéta grandement de ce qu'elle allait pouvoir faire de sa fille en septembre, tandis que son père semblait définitivement absent de sa vie. Elle ne le croisait que rarement au détour d'un couloir de la maison, mais il semblait toujours faire en sorte qu'elle n'ait pas le temps de l'aborder. De toute manière, elle n'en avait aucune envie.

Deux semaines avant le départ du train voie 9 3/4, ses parents furent convoqués par les médicomages qui leur annoncèrent une "bonne nouvelle". Au vu de ses progrès, Venia pourrait retourner à Poudlard à la rentrée si ses professeurs étaient mis au courant de son état de santé et de comment agir en cas de survenue d'une crise. D'abord réticent, son père finit par accepter sous l'injonction de sa femme - à croire qu'elle voulait vraiment se débarrasser de son enfant - et dès le lendemain, un hibou fut envoyé au directeur de l'Ecole pour lui expliquer l'accident de Venia Malefoy et les séquelles persistantes. Un médicomage se rendrait à l'école au jour décidé par le directeur, si celui-ci acceptait de la reprendre, pour enseigner aux professeurs comment gérer avec une élève comme Venia. La jeune fille prit donc le Poudlard Express, comme tous ses camarades et entra dans sa septième année d'étude. Une année qui s'annonce riche en rebondissement, puisqu'en plus de préparer ses ASPIC, la jeune fille doit composer avec ceux qui s'amusent à son dépend maintenant qu'elle est affaiblie et ceux qui reprochent au Sang-Pur la nouvelle loi anti-moldu.


crédit : tumblr

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr


Dernière édition par Venia Malefoy le Dim 29 Avr - 15:38, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 947
▌Mon arrivée : 30/09/2010

---------------
Patronus: _
Epouvantard: _
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ? Mer 25 Avr - 20:42

Sweetie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
BIENVENUE OFFICIELLEMENT,
Mme Song !

Bon courage pour ta fiche, et si tu as besoin de moi, pour quoi que ce soit... Mais ça tu le sais déjà. What a Face
Owi, tu soniques tellement bien honey... *out*

- - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Abhainn Ó Ghallachóir le Dim 29 Avr - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-silence-has-fall.pro-forums.fr/


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ? Jeu 26 Avr - 7:19



Merci my love
T"en fait pas, je saurais venir te trouver si jamais j'ai besoin !

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 341
▌Mon arrivée : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ? Jeu 26 Avr - 18:51

Très chère cousine, un grand BIENVENUUUUUUUUUUUUE ! <3


Dernière édition par Drago Malefoy le Jeu 26 Avr - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ? Jeu 26 Avr - 21:02

Merci beaucoup, très cher cousin !

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ?

Revenir en haut Aller en bas

Venia ✘ Shhht écoutes... Tu l'entends le soleil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAWN FATE :: » First Step. :: Présentations. :: »Ceux qui participent.-