TOP
SHOW



 

Partagez|

Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


▌Hiboux postés : 21
▌Mon arrivée : 26/04/2012

MessageSujet: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Jeu 26 Avr - 20:22


Ciarán Mac Cormaic


feat Richard Madden.

Informations générales


▲Prénoms: Ciarán▲Nom: Cormaic ▲Age : 32 ans ▲Date et lieu de naissance : 08 novembre 1964 ▲Groupe : Professeur d'histoire de la magie & Ordre du Phoenix.▲Patronus: Un Loup▲Epouvantard: Son père feu Seamus Mac Cormaic. ▲Particularités : Bien que membre de l’Ordre du Phoenix il est le fils d’un Mangemort. Sinon il est carrément sexy, mais c’est pas important ça, je me trompe !?
Poste Vacant Scénario Inventé


Un peu plus sur ton personnage.

Son caractère; Ciaran est un jeune homme assez atypique avec un caractère bien à lui. Souvent vulgaire dans ses propos il n'en est pas moins intelligent et civilisé. le jeune homme agit selon sa propre échelle de valeur ce qui lui a souvent réglé des problèmes. Des ennuis dont il s'est toujours sortis sans trop de casse. Peu porté sur les atouts des jeunes filles il est quand même hétérosexuel. Le professeur est certes vulgaire, mais il est loin d'être un pervers comme pourrait l'être un certain. Mais il faut l'avouer cela ne l'empêche pas d'être totalement étranger. Il a ses plaisirs et il n'est pas non plus incessible aux charmes des rares personnes, comme Demetra Leon. On dit même qu'au jeu de la séduction Ciaran vaux son prix. Mais cela n'est peut-être que rumeur...

S'il a embrassé une carrière de Sorcier c'est par amour de l'histoire de la magie. Il n'est pas obsédé par l'argent, pour lui ce n'est qu'une façon de remplir son frigo et ses poches de façon à vivre dignement. Toujours prêt à raconter une bonne blague ou à lancer une pique assez comique, c'est un homme capable de plaisanter même dans la situation la plus désagréable et la plus précaire. Et ce parce qu'il adore résoudre les difficultés auxquelles il est confronté, mais de n'importe quelles façons, il aime les résoudre à sa manière.

Malgré son statut d'enseignant Ciaran n'aime pas s'engager et s'accrocher aux gens qui l'entourent si ce n'est aux personnes comme Demetra. Son attitude généralement très détachée n'a rien d'un rôle qu'il aime se donner ou quoi que ce soit de ce genre-là, non, le jeune homme semble vraiment être détaché de toutes les choses qui l'entourent si ce n'est la beauté de la nature et les gens qu'il doit tuer ou protéger. Cela doit surement être lié à ce passé qu'il n'aime pas dévoiler et qui reste assez flou même pour ceux qui ont eu la chance de naviguer avec lui.

Son physique; Que dire du jeune sorcier si ce n'est que le physique de celui-ci a été forgé par de nombreux combats et par des traques quasi-incessantes. Il faut dire que pourtant ce beau bébé est du genre intimidant. Mesurant seulement un mètre soixante dix-neuf cet homme semble est pourtant une véritable machine de guerre. Doté d'un véritable physique d'Apollon son torse musclé ferait pâlir d'envie les plus grands athlètes. En fait pour bien des gens, le professeur d’histoire de la magie est une sorte de fil de fer extrêmement solide. Puisque bien qu'ayant de véritables tablettes de chocolats au niveau des abdominaux le jeune enfant de Dublin est plutôt longiligne et ses jambes ressemblent beaucoup à de longues perches.

Le visage du jeune homme n'est lui absolument pas angélique. Bien au contraire, en effet quand on regarde le visage du coyote on pourrait presque lire "Marginal" sur le front du brun qui n'a rien contre ce surnom et qui aime bien l'amplifiant en esquissant un sourire assez agaçant. Un sourire mêlant assez habillement confiance en soit, joie de vivre et provocation, mais généralement ce sourire est dissimulé par un air fatigué et détaché. Au même titre que ses yeux noisette, qui semblent ne passer aucunes émotions si ce n'est de la lassitude et de l'agacement... Parfois le vice ou l'esprit de compétition les fonts briller, mais cela reste relativement rare. Les cheveux du jeune homme sont aussi un de ses signes distinctifs en effet il ne les coiffes jamais et on a l'impression qu'il a laissé exploser un pétard sur le haut de son crâne, bien des gens disent qu'il a des cheveux de "marginal" - ce qui n'est pas en désaccords avec ce que dit son visage - cependant cela ne l'intéresse guère et il n'importe pas beaucoup d'importance à ces cheveux. Généralement mal, voir absolument pas rasé, il garde souvent une cigarette, un brin d’herbe ou même un cure-dent dans la bouche, plus par réflexe et habitude que par réelle nécessitée.


La découverte de son avenir de sorcier; Comment faire pour ne pas être sorcier lorsque l'on vient d'une grande famille de sang purs ? C'est la question que Ciaran c'est souvent poser lorsqu'il n'était encore qu'un adolescent. Et dieu seul sait que parfois il aurait aimé être un simple humain. Mais lorsqu'il rêvait d'être un moldue c'était plus pour ne plus avoir aucun lien avec son imbécile de père que pour ne plus avoir de pouvoir. Car depuis son enfance le jeune homme est passionné de magie et il connaissait déjà l'histoire de la magie sur le bout des doigts alors qu'il ne savait même pas encore lancer le moindre sort. D'ailleurs la lettre d'admission à Poudlard fut la chose que Ciaran à le plus attendu durant toute son enfant et c'est d'ailleurs avec un cris strident qu'il accueillit cette fameuse lettre. Enfin pour en revenir à nos chocogrenouilles, Ciaran a toujours connu ses origines de sorciers, son père lui ayant toujours rabâcher les qualités d'un bon sorcier et l'ayant toujours obligé de s'intéresser à la magie. C'est pour cela qu'il a toujours trouvé ça normal et qu'il a toujours rêvé d'être un grand sorcier. Et encore aujourd'hui l'irlandais a beaucoup de mal à s'imaginer en simple Moldue.

Sa baguette; Comme la quasi majorité des anciens élèves de Poudlard, Ciaran a acheté sa baguette chez le vieux Ollivander. Assez épaisse et rugueuse cet objet magique est aussi assez longue et tortueuse. Lla baguette magique du professeur d'histoire de la magie est faite de bois de sapin. Le coeur de cette fameuse baguette est lui fait en ventricule de dragon. Un Pansedefer ukrainien d'après le vieux vendeur. Globalement cette baguette représente plutôt bien le sorcier, qui comme les grands sapins a toujours grandit dans le vent, le froid et la neige et qui à l'instar des dragons a une détermination ardente.

Animagus;
Déclaré Non déclaré Non
Ciaran est un Animagus depuis la fin de sa sixième année à Poudlard et comme son père lorsqu'il se métamorphose en animal il prend la forme d'un immense loup noir aux taches blanches / grises sur le museau mesurant prêt de 110 centimètres au garrot ce qui le rends beaucoup plus imposant qu'un loup 'normal'. Cette forme la seule personne à la connaitre c'est son amie Demetra Leon qui a assisté à ses premières transformations.

Spoiler:
 


Sang-Pur Sang-Mêlé Né(e)-Moldu(e)
Le clan Mac Cormaic fait partie des cinq clans les plus puissants d'Irlande. Les sorciers irlandais ont tendances à dire qu'en Irlande il n'y a pas de sang plus pure que celui des Mac Cormaic en effet le clan doit d'ailleurs sa célébrité à sa pureté. Datant du 5e siècle avant Jésus Christ ce clan serait apparenté aux druides de l'ancienne Irlande. Le clan Carnahan est lui moins immaculé que le clan Ma Cormaic en effet on y compte deux moldues, dont l'arrière, arrière grand père de la mère de Ciaran.



Son histoire.



« If You Don't Cry »
"A dreamy-eyed child staring into night."

Ciarán est né de l'union de Seamus Mc Cormac descendant d'une des plus grandes familles de sorciers irlandais et de Mary Carnahan unique héritière d'un clan de magiciens gallois. À vrai dire les parents du futur professeur d'histoire de la magie, ne se sont jamais vraiment aimés. Leur mariage ayant été arrangé par leur parent plusieurs années avant leurs naissances. Malgré les années de cohabitation la douce et tendre Mary Carnahan n'eut jamais le moindre sentiment son époux, si ce n'est du dégout. De plus ce dégout semblait être mutuel, puisqu'au fil des années la malheureuse sorcière enchaîna trois fausses couches provoquant la colère de son mangemort de mari désireux d'avoir un enfant et si possible un jeune garçon pour sauvegarder la fierté de sa famille. C'est seulement bout de quinze ans de mariage, que Mary alors âgée de trente huit ans accoucha de jumeaux. Un garçon apparemment mort né et une fille en excellente forme. Fou de rage de ne pas avoir d'héritier mâle, Seamus frappa à mort sa propre fille avant de porter le sortilège de Doloris à se femme, qui à cause de la fatigue de l'accouchement alla rejoindre sa fille dans le monde des morts quelques minutes plus tard.

C'est seulement après ce massacre digne du pire film d'horreur que Seamus se rendit compte que le fils que Mary avait mit au monde n'était pas mort, mais simplement inconscient. Grâce à l'aide d'un ami médecin il sauva la vie de son unique enfant. Mais inutile de vous dire qu'après avoir apprit l'histoire de sa naissance Ciaran aurait certainement préféré mourir en même temps que sa mère et sa soeur. Néanmoins il grandit dans le déni, se pensant fils unique et croyant que sa mère était morte durant l’accouchement. A cette époque là pour le petit Ciarán le vieux Seamus avait tout d’un véritable héro. C’était un sorcier extrêmement talentueux et un ancien du ministère de la magie. Comment ne pouvait-il pas l’admirer ? Certes il était particulièrement strict et pas très bavard, mais il remplissait son rôle de père en apprenant à son fils les bonnes manières, l’histoire de la magie en Irlande ainsi que la vie des simples humains. Son père lui donnant d’ailleurs une vision plutôt dégoutant de ceux que l’on nomme « moldue » qu’il voyait comme de simples idiots incompétents et nettement inférieurs aux sorciers. Très doué, mais particulièrement effacé et timide, il commença à réellement agacer son père qui abandonna son hypocrisie pour devenir l’être exécrable qu’il avait été avec la mère du jeune Ciarán. Lui faisant apprendre ses leçons à coups de ceinture, il perdit très vite son statut de héro et devint rapidement le pire ennemi du pauvre petit irlandais. Celui-ci eu du mal à accepter cette situation catastrophique, mais après avoir reçus plusieurs coups de ceintures et coups de pieds il vit la réalité en face malgré son jeune âge et sa naïveté. S’enfermant dans le silence il continua son apprentissage, pour ne pas recevoir plus de coups de ceintures, pour ne pas décevoir sa raclure de père. C’est à l’âge de neuf ans que l’enfant fit la rencontre du « maitre » de son père. Le Seigneur Lord Voldemort. Impressionné par ce mage noir au charisme terrifiant l’enfant n’osa rien dire, manquant même de se faire dessus. Face à ce mutisme, Seamus présenta son fils à « Vous-Savez-Qui » en lui jurant que son fils deviendrait un vrai bon mangemort au pouvoir absolument exceptionnel.

L’enfant eu la chance de ne plus apercevoir « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom » pendant prêt de deux ans. En effet Seamus mangemort extrêmement influant fit venir Voldemort chez lui, la veille de l’entrée de son fils à l’école de Poudlard. Le mage noir en profita pour faire un petit discours à l’enfant en lui expliquant qu’il ne devait pas écouter les balivernes de ce vieillard de Dumbledord et qu’il devait faire ses études en gardant en tête le fait que si il devenait un élève brillant il finirait par devenir un brillant Mangemort comme son père. Inutile de vous dire que ces mots dégoutèrent Ciarán silencieux qui décida de ne pas tenir compte des dires de celui qu’il voyait comme le diable.



« Hogwarts Is Your Home My Son ! »
"There's nowhere else on earth I'd rather be"

Même si il ne l'avouera surement jamais à personne, en voyant l'immense château de Poudlard, Ciaran alors adolescent laissa s'échapper quelques larmes, déclenchant d'ailleurs l'hilarité de quelques un de ses camarades dans le Poudlard Express. Il faut dire que le futur professeur d'histoire de la magie avait hâte de pouvoir grandir au milieu d'autres enfants et surtout d'être bien loin de son père. Assis à coté d'une jeune Demetra Leon lors du grand repas d'ouverture, le choixpeau magique l'envoya à Serdaigle. La maison de sa défunte mère. Ainsi que celle de sa nouvelle amie Demetra. Extrêmement doué en défense contre les forces du mal et véritable petit génie en Histoire de la Magie, l'irlandais devint très rapidement l'attraction principale de sa promotion. Cependant il ne changea pas beaucoup et ne devint pas un sale gosse arrogant, évidemment il était fier de ce qu'il était. Mais il n'aimait pas trop se jeter des fleurs fidèle à sa réputation d'enfant silencieux et réserver. Presque timide. Attiré par la jeune Demetra, lors de sa première année il ne montra pas un réel intérêt pour la charmante jeune fille, ou du moins il tentait de lui faire croire et de faire croire aux autres qu'elle le laissait indifférent. Et à l'époque ce n'était pas tout à fait faux, puisqu'il la considérait surtout comme une très bonne connaissance. Voir une bonne copine.

Offrant plusieurs points à la maison de Serdaigle son retour à Dublin à la fin de l'année scolaire fut assez mitigé. En effet son salaud de père éprouva une certaine fierté, mais il lui mit tout de même quelques gifles. Pourquoi !? Simplement parce qu'il n'avait pas été parfait, parce qu'il n'était pas le premier, le meilleurs des quatre maisons. Comme à son habitude le gamin ne prononça que quelques mots pour jurer à son père qu'il ferait mieux l'année d'après. A son retour à Poudlard quelques mois plus tard il prouva son génie dès le début de l'année, montrant au professeur d'histoire de la magie que ses connaissances en la matière étaient immenses et hors du commun pour un élève de second années. Lors de cette fameuse seconde année il se rapprocha encore plus de la ravissante, mais néanmoins tête en l'air Demetra qui elle aussi été loin d'être une idiote. Gardant son rôle de jeune pré-adolescent silencieux voir ténébreux, il devint très vite le protecteur de la demoiselle, bottant le cul des idiots qui avaient le culot de venir l'embêter. Bon bagarreur et plutôt intimidant il se fit très rapidement respecter de ses camarades montrant au'en plus d'être intelligent il était balèze.

Malgré ses efforts il termina sa seconde année dans les meilleurs élèves, mais encore une fois il ne fut pas "le" meilleurs comme son père aurait aimé. A son retour il se prit une nouvelle rouste et c'est avec une joie non dissimulée qu'il fit son retour à Poudlard quelques mois plus tard. Cette troisième année fut semblable à la précédente et les quatrième et cinquième années furent semblablement. Les étés eux aussi étaient semblablement, mais assez rudes. C'est seulement en sixième année qu'il se rendit compte de son amour pour la belle Demetra. S sentant étrangement attirer par Demetra, enfin, plus que l'année précédente. Il réfréna ses envies et ses pulsions pour rester l'ami sympathique. A la même époque il se rapprocha d'Albus Dumbledor qui lui expliqua qu'il était fier de lui et qui lui fit aussi prendre conscience que ce n'était pas en restant silencieux qu'il changerait les choses.



« The Princess and the Big Bad Wolf »
"Please, Please, Please, Let Me Get What I Want"

Grâce à l'aide de la sympathique Demetra il améliora ses notes en Astronomie et en échange de cette aide précieuse il continua à la protéger et il l'aida dans certaines matières. L'été qui suivit cette sixième année fut totalement différente des autres. En effet encore une fois son père l'engueula, encore une fois il voulu lui mettre la main dessus, mais cette fois-ci Ciarán devenu un jeune homme, lui attrapa le bras arrêtant ainsi la gifle de son père lui faisant ainsi comprendre qu'il n'était plus un enfant que l'on pouvait frapper aussi facilement qu'avant. Malgré sa colère son père vit la détermination dans les yeux de son gamin et il comprit qu'il n'était plus une réelle menace pour son fils. Cependant lors de ce même été, la route du futur professeur d'histoire de la magie recroisa celle de « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom », mais cette fois-ci et contrairement aux années précédentes il ne baissa pas les yeux face au "seigneur des ténèbres" le regardant droit dans les yeux, le défiant presque du regard il écouta ce que ce vil serpent avait à lui dire. Cette année là il été simplement venu le féliciter pour sa sixième année et l'encourager pour sa septième et dernière année à Poudlard. Pour ne pas avoir de problème l'irlandais le remercia à contre coeur.

Cette fameuse septième année fut surement la plus belle année de la vie du jeune homme. De plus en plus proche de Demetra, il se rapprocha aussi du directeur de Poudlard qui continua à lui donner de passionnantes leçons de morales. Durant cette fameuse septième année il découvrit un bouquin apprenant à devenir un Animagus. Passionné par la métamorphose il travailla dur, sous les yeux de son amie Demetra. C'est donc sous le regard sombre de la jeune femme, qu'il se transforma pour la première fois en un énorme loup noir à tache blanche au bout de presque un an et demi d'entrainement intensif. Bon il faut dire que ce livre qu'il avait volé à la bibliothèque de Poudlard été particulièrement utile. Mais il n'en oublia pas les cours pour autant et il continua à être le génie qu'il avait déjà été auparavant. Comme chaque années il attira les regards sur lui, attirant pas mal de belles jeunes filles. Mais restant fidèle à sa vieille et première amie sorcière, il refusa toutes les propositions.

Il faut dire qu'il se sentait totalement hypnotisé par la donzelle. Lui le grand méchant loup, se sentait irrésistiblement attiré par cette véritable biche, tête en l'air, effrayée par le moindre bruit. A cet époque il ne pouvait clairement pas se passer de Demetra, de ses grands yeux noisettes, de sa crinière châtain, de ses lèvres fines et de ses dents blancs. Elle était sa seule attache et il tenait plus à elle qu'à n'importe quoi. Cependant il ne le laissa jamais réellement transparaître préférant amplement jouer les beaux ténébreux. Ce n'est qu'à la toute fin de sa septième année qu'il déclara plus ou moins sa flemme à sa camarade. Qui ne fut pas incessible à la proposition bien au contraire.



« An Immanent God Blues »
"I was a Mickey Mouse. He was a Big Bad Wolf!"

Les deux furent en couple jusqu’à la fin de l’été qui suivit cette fameuse septième années. Ils ne se séparèrent pas à cause d’un désaccord, mais simplement parce que l’un dû repartir à Dublin et que l’autre fit le voyage jusqu’à Cardiff. Ont-ils fait des bêtises pendant cet été ? Dieu seul… et eux même le savent… Mais même après cette séparation ils continuèrent à se contacter par le biais de lettres régulières. Cette drôle de relation inquiéta le père de Ciarán qui avait l’impression que son fils était en train de se ramollir à cause de cette idiote de Leon au frère Cracmol. N’hésitant pas à descendre la pauvre Demetra et sa famille en insultant le frère ainé de celle-ci. Ces agressions constantes ne tardèrent pas à exaspérer le loup noir qui se mit à quitter la demeure familiale de plus en plus fréquemment. Il faut dire qu’il ne se sentait pas à sa place. Maintenant qu’il ne pouvait plus se cacher derrières les murs de Poudlard il été obligé de rester en tête à tête avec son idiot de père dans l’immense manoir de la famille Mac Cormaic. Passant son temps dans le Parc Naturel situé à quelques lieux de sa maison, il s’enferma dans l’amour de la nature et l’histoire de la magie. C’est aussi à cette époque qu’il se mit à fumée, des lucky strike pour être exact, mais ça c’est totalement secondaire.

En froid avec son père il quitta l’Irlande pour voyager à travers l’Europe. Son chemin le mena évidemment à Cardiff ou il passa quelques jours auprès de son amie d’enfance, puis il prit la direction de la grande Russie. Il y a passa quatre ans de sa vie, à y étudier la faune, la flore et évidemment l’histoire de la magie, dans ce pays méconnu par beaucoup. Toujours en contact avec Dumbledord et avec cette bonne vieille Demetra. Voyageant de villes en villes dans le grand nord, sans réelles attaches, il fut cependant contacté par un membre de l’école de Durmstrang qui lui fit part de l’inquiétude de son père et qui lui expliqua que celui-ci voulait le revoir dans les plus brefs délais. Ce fut la seule et unique fois que Ciarán côtoya un membre de cette école du grand nord. Pour ne pas être agacé par son père il entama donc un voyage de retour, en profita encore une fois pour passer par Cardiff avant de rentrer en Irlande. Là-bas son père lui apprit que Lord Voldemort c’était fait vaincre par un enfant répondant au nom d’Harry Potter. Pour être honnête le jeune homme eu du mal à se retenir de rire, mais il écouta son père jusqu’au bout avant de le quitter une nouvelle fois. Cependant et la veille de son départ, l’un des domestiques de son père lui raconta la terrible histoire. Celle de sa naissance. Au départ le jeune homme eu énormément de mal à y croire, puis l’honnêteté et le regard de cet homme lui firent comprendre qu’il n’inventait rien. Le lendemain matin il alla à la rencontre de son père pour lui poser des questions, mais au lieu de cela son père l’insulta en lui expliquant qu’il devait arrêter de contacter la sœur d’un Cracmol et que s’il voulait vraiment devenir comme lui il devrait tuer Demetra. Ce fut le mot de trop, Ciarán se transforma pour la première fois aux yeux de son père et se jeta sur lui… Lui broyant la trachée d’un seul coup de mâchoire. Il ne regrettait rien, mais cette attaque le bouleversa profondément… Après tout pendant quelques – trop longs instants – il c’était retrouvé avec le sang de son propre père dans sa bouche. Bouleversée il envoya une lettre à Dumbledord.

  • « Cher Professeur Dumbledord

    Je suppose que vous avez déjà dû avoir vent de la mort de mon père, feu Seamus Mc Cormaic semble t-il tuer par la morsure d’un « loup de taille anormale ». Je sais que vous, vous en doutez, mais je vous l’avoue quand même… Je ne suis pas étranger à cette histoire. Mon père est allait trop loin, il avait dépassé les limites et je n’ai rien pu faire pour empêcher sa mort. Je vous en supplie ne dites ça à personne, je vous en supplie pardonnez moi. »


Dumbledord se rendit à Dublin peut après avoir reçus la fameuse lettre et c’est là bas qu’il apprit les raisons de l’attaque du jeune homme. Evidemment il le pardonna et lui offrit sa confiance notamment en lui offrant une place dans le légendaire ordre du phœnix et dans le corps professoral de Poudlard en lui laissant la place de Professeur d’Histoire de la Magie. Aujourd’hui Ciarán tente de refaire sa vie, d’oublier son passé… Enfin en partie…




Quel moldu es-tu ?





▲Prénom/pseudo: Eden.
▲Age :350 ans.
▲Fréquence de connexion : 5/7
▲Comment as-tu connu le forum ? Un forum Doctor Who, vraiment mauvais...
▲Double compte : NEIN !
▲Une chose à ajouter ? I'm Sexy and I Know It 8)
▲Code du règlement :


Dernière édition par Ciarán Mac Cormaic le Mar 1 Mai - 0:36, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 947
▌Mon arrivée : 30/09/2010

---------------
Patronus: _
Epouvantard: _
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Jeu 26 Avr - 20:50

Après les hurlements, je te dis BIENVENUE CIARAN ! (comment on fait l'accent ? :01: xD)
Bon courage pour ta fiche, et j'espère que le contexte amélioré de Venia va te plaire !

Un fo' DW dis-tu, nul en plus ? Ouais je le connais, de la daube c'te truc, franchement, quels admins pourris aussi... *out*

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-silence-has-fall.pro-forums.fr/


▌Hiboux postés : 341
▌Mon arrivée : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Jeu 26 Avr - 20:54

Ohbahdisdonc. *est choqué et s'en va loin pour se calmer, puis revient.*

Je disais donc : Bienvenue ! J'ai hâte de lire ta fiche !

[Message supprimé grâce à un petit edit, histoire de ne pas trop se taper la honte]

Quant-au fow Doctor Who, je suis tout à fait d'accord avec vous. La daube même, pire n'existe pas. *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Jeu 26 Avr - 21:01

Ma chouchouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
Bienvenue à toi ! Amuses-toi bien parmi nous !

Mais arrêtez, il a au moins une qualité ! Il est tellement merdique qu'avec lui on est sûr de jamais être constipé !

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 947
▌Mon arrivée : 30/09/2010

---------------
Patronus: _
Epouvantard: _
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Jeu 26 Avr - 21:42

xD tu m'as tué Venia. Oui, jamais constipés ! o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-silence-has-fall.pro-forums.fr/


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Jeu 26 Avr - 23:06

XD j'suis une killeuse ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 341
▌Mon arrivée : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Ven 27 Avr - 5:16

(Et histoire de pas flooder : J'aime ton titre, au fait ! The Big Bad Wolf... :=3: Eeeet je lirai ton histoire et tout quand je rentrerai... :eyes: (va les falloir, décidément, ces émoticônes xD) )


Dernière édition par Drago Malefoy le Ven 27 Avr - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Ven 27 Avr - 8:09

Nan, moi j'continue le flood sans intérêt ^^ C'est le pouvoir et le délire de puisssance de l'admin toute neuve (Nan c'est clair que va falloir rajouter des émoticônes, là !) Pis plus sérieusement, Eden, elle sait que j'aime pourrir ses fiches avec mes messages qui servent à rien ^^

J'aime bien ce que t'as écrit dans ton histoire pour l'instant ma poulette ! Hâte de lire la suite ^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 21
▌Mon arrivée : 26/04/2012

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Sam 28 Avr - 3:35

Histoire terminée, j'avance vite, j'aurais bientôt fini le reste :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 217
▌Mon arrivée : 05/10/2011

---------------
Patronus:
Epouvantard:
Animagus:

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Sam 28 Avr - 11:43

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 947
▌Mon arrivée : 30/09/2010

---------------
Patronus: _
Epouvantard: _
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Sam 28 Avr - 11:54

Hey ! Ils y sont les smileys ! >< :01: :52: (bon okay, le code est pas le même, mais je vais les changer. ;) et en rajouter... Rolling Eyes )
Tu as raison, profites de tes pouvoirs d'admin Venia ! 8D

Oui, je vais lire ta fiche aussi... :01:

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-silence-has-fall.pro-forums.fr/


▌Hiboux postés : 21
▌Mon arrivée : 26/04/2012

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Lun 30 Avr - 23:42

Fini :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▌Hiboux postés : 281
▌Mon arrivée : 25/04/2012

---------------
Patronus: Une brume informe
Epouvantard: Des papillons
Animagus: Non

MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf Mar 1 Mai - 0:39

Félicitations, ton personnage est validé !
Tu peux désormais commencer le jeu en créant tout d'abord tes fiches de topics et de liens. Si cela t'intéresse, tu peux aussi postuler pour l'un des postes suivants, designeur, animateur ou journaliste, ici, (sous réserve que ces sections soient ouvertes). N'oublie pas de nous prévenir en cas d'absence, ici. Si tu as la moindre question ou réclamation à faire, adresses-toi aux administrateurs, ils se feront une joie de te répondre.
Bon jeu à toi !


Et j'aimerais rajouter une chose ! Si je t'avais pas, faudrait que je t'invente ! Oui, c'est la nuit des déclarations

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant, déjà que tu me traites, comme un grand enfant. »

(c) Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf

Revenir en haut Aller en bas

Ciarán Mac Cormaic • The Big Bad Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAWN FATE :: » First Step. :: Présentations. :: »Ceux qui auraient pu participer.-