TOP
SHOW



 

Partagez|

«On peut dire beaucoup de chose des gens en regardant leurs chaussures. Où ils vont. Où ils sont allés.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


▌Hiboux postés : 8
▌Mon arrivée : 04/05/2012

MessageSujet: «On peut dire beaucoup de chose des gens en regardant leurs chaussures. Où ils vont. Où ils sont allés.» Mer 9 Mai - 16:42

Alastrann & September




Le vent glacé giflait son visage, une larme coula sur sa joue : le froid la faisait toujours pleurer. Elle releva les épaules pour placer sa tête entre elles à fin d'avoir un peu plus chaud. September avait l'air fatiguée malgré son maquillage qui avait eut pour but de camoufler cela, mais ses grandes cernes se voyaient toujours. Ses cheveux étaient attachés dans un chignon fait rapidement, elle n'avait vraiment pas fait d'effort aujourd'hui. Elle avait très mal dormit et s'était en plus de cela réveillée avec un méchant rhume. Elle enfonça un peu plus ses mains dans ses poches. Elle était immobile entre deux magasins du chemin de traverse, elle essayait de comprendre ce qu'elle faisait là. Les jeunes sorciers faisaient leurs derniers achats et September se revoyait le jour où elle était partie acheter ses affaires pour ses futurs années à Poudlard. Elle un frisson parcourut son échine lorsqu'elle repensa au moment où elle avait dû aller acheter sa baguette. Moment qu'elle avait tant détesté. Aujourd'hui encore elle n'aimait pas sa baguette, elle s'y était habituée , mais moins elle l'utilisait mieux elle se portait. Elle savait très bien que son rapport avec sa baguette n'était pas anodin, elle avait été prise pour une folle pendant ses études. September n'en avait rien eut à faire. Il y avait beaucoup de chose dont elle n'avait rien eut à faire pendant ses études. Elle ne s'était fait que trop peu d'amis, elle trouvait ça inutile et encombrant et elle s'était retrouvée seule. Elle avait de plus en plus l'impression que là où elle avait pensé que c'était inutile de s'investir elle en avait besoin aujourd'hui plus que jamais.
Le chemin de traverse signifiait ses début en tant que sorcière comme beaucoup de sorcier, mais ce n'était rien de plus pour elle. Ce n'était pleine d'émotion qu'elle y revenait., c'était un lieu comme les autres où des sorciers circulaient comme bon leurs semblaient. Elle n'avait d'ailleurs pas l'habitude de si rendre, mais elle avait éprouvé l'étrange besoin de voir des gens et rien que des les voir pas de leur parler. Elle s'assit en tailleur par terre, le nez enfoncé dans son écharpe pastelle. Les passants la regardait intrigué puis détournait rapidement le regard, comme s'ils n'avaient rien vu. September ne bougeait pas, regardant les pieds des gens, le bas de leurs pantalons et leurs chaussures, elle tentait d'imaginer à quel genre de personnes ils appartenaient puis elle levait les yeux pour savoir si elle s'était trompé où non et plus d'une fois elle avait eut des surprises. Elle fit ce petit jeu pendant un certain temps, le trouvant amusant. Elle trouvait que ça révélait la vraie apparence des gens et non pas celle qu'ils essayaient de donner. Elle ne vit pas le temps passer, absorbée par les chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«On peut dire beaucoup de chose des gens en regardant leurs chaussures. Où ils vont. Où ils sont allés.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAWN FATE :: » London. :: Le Chemin de Traverse.-